top of page

Se lancer dans le tricot ? Excellente idée !

Quand on a une passion créative, on souhaite la faire partager, et pourquoi pas, donner envie à d'autres de se lancer dans cette aventure ! Dans ce post je partage mes conseils pour débuter.


Vous souhaitez débuter en tricot, mais ne savez pas par quel bout commencer ? Quelles aiguilles, quels fils, quel modèle… et l'échantillon, qu'est-ce que c'est ? Pas de quoi se décourager pour autant, il faut juste apprendre et progresser pas à pas, sans pression. Pour ma part, j'ai appris le tricot quand j'étais enfant avec ma grand-mère et je ne me souviens donc pas particulièrement de la première fois que j'ai monté des mailles, ou fait mes premières mailles jersey. Ceci peut faire peur aux débutants, mais il n'y pas de quoi s'en faire ! Je vais décrire ici les étapes clefs pour débuter et je partagerai des tutos prochainement !


1/ Quel fil choisir ?


Il existe une très grande variété de fils. En général, on associe le tricot à la laine de mouton, mais de nouvelles sortes de fils voient aujourd'hui le jour (notamment des fils en matière recyclée). Il y a trois grandes catégories:


-les fibres naturelles : la laine de mouton, l'alpaga, le mohair, le cachemire, l'angora

-les fibres végétales : le coton, le chanvre, le lin, la soie, l'ortie

-les fibres synthétiques : l'acrylique, le polyester.


J'ai toujours privilégié les fibres de la première catégorie, qui sont pour moi de premier choix. Pour débuter, je déconseille les fils type mohair, qui sont en général un peu dur à prendre en main, sauf si associés à un deuxième fil plus épais. Sachez également que la laine de mouton regroupe plusieurs sous-catégories (la laine peut être simplement cardée, ou peignée et encore traitée "superwash"). Si vous souhaitez en savoir plus sur ces différentes catégories, n'hésitez pas à me contacter. J'aurais plaisir à répondre à vos questions et pourquoi pas à écrire un article dédié :)


Fil Azun

Parfois encore, certains fils sont un mélange de laine et de fibre synthétique (avec divers ratios). Je préfère largement les fibres 100% pure laine, car j'aime avoir une matière chaude pour l'hiver tout en privilégiant les fibres naturelles. Ce choix est complètement personnel, donc libre à vous de choisir ce que vous préférez; l'association avec un fil synthétique permet de créer des fils plus originaux (en terme de couleur et/ou d'aspect), ce qui peut être très apprécié.


Quelles épaisseur de fil choisir au départ ? Sans hésitation je recommande un fil assez épais ! C'est vraiment plus simple pour voir les mailles et comprendre ce que l'on fait. Un fil très fin ne fera que compliquer les choses, ce que l'on cherche à éviter !


Vous pourrez voir apparaitre les différentes appellations :

-fil lace et fingering : les plus fins, que l'on tricote avec des aiguilles de 2 à 3.5 mm de diamètre.

-fil sport et DK : un peu plus épais, que l'on tricote avec des aiguilles de 3.5 à 4.5 mm de diamètre.

-fil worsted/aran : pour des aiguilles de 4.5 à 6 mm de diamètre.

-fil bulky et chunky : vraiment très épais, se tricote avec des aiguilles de 7 à 10 mm pour le fil bulky et 10 à 15 mm de diamètre pour le fil chunky. Sachez qu'il existe aussi des aiguilles jusqu'à 25mm de diamètre !


Donc pour débuter, privilégiez un fil qui se tricote au moins avec des aiguilles de 4 ou 5 mm de diamètre. Si vous avez la possibilité de tester différentes épaisseurs pour savoir laquelle vous convient le plus, c'est encore mieux!


2/ Le choix des aiguilles


Avez-vous déjà arpenté les sites de merceries en ligne, dans la section aiguilles? Entre les aiguilles droites, circulaire, à câble interchangeable, ou les mini-aiguilles et autres aiguilles double-pointe... Il y a de quoi s'y perdre ! Pour débuter, je conseille de porter son choix sur des aiguilles droites, ou bien circulaires (ce sont des aiguilles plus courtes que les aiguilles droites et qui sont reliées entre elles par un câble de longueur variable). La prise en main n'est cependant pas du tout la même. J'ai débuté sur aiguilles droites et j'avoue maintenant préférer tricoter avec des aiguilles circulaires, car elles sont plus maniables et agréables. De plus, il est tout à fait possible d'utiliser des aiguilles circulaires pour tricoter en rangs aller-retour, comme on le ferait sur des aiguilles droites. Donc, c'est un bon investissement, à mon sens. Si vous avez la possibilité de tester les deux, c'est évidemment le mieux, car chacun a ses propres sensations et goûts.


Ensuite, les aiguilles circulaires à câble interchangeable sont vraiment pratiques: en fonction de la taille du projet, on adapte le câble tout en gardant la même taille d'aiguilles. Cela évite d'avoir des aiguilles d'une certaines taille pour chaque longueur de câble (qui peut varier de 20 cm à 120 cm par intervalles de 20 cm...ce qui ferait beaucoup !).


Pour ce qui est de la matière, là encore il y a plusieurs choix possibles : métallique, bambou, bois ou plastique. Outre des questions de goûts personnel, le choix dépend en partie de la laine utilisée : des aiguilles en métal seront glissantes (plus que des aiguilles en bois ou en plastique) donc particulièrement adaptées pour le mohair par exemple. Je n'ai jamais essayé les aiguilles en plastique, donc je ne peux pas donner mon avis sur celles-ci; celles en bois ou métal sont de manière générale privilégiées par les tricoteurs et tricoteuses.


Enfin, vous aurez peut-être entendu parler de la technique du magic-loop pour tricoter de petits diamètres, comme par exemple des chaussettes ou des manches; pour cette technique vous aurez besoin d'aiguilles circulaires avec un câble de 60 à 80 cm, mais sachez qu'il est tout à fait possible d'utiliser des toutes petites aiguilles circulaires de 23 ou 30 cm de long (câble et aiguilles compris), ou bien des aiguilles double pointe (4 aiguilles sont nécessaires et vendues par lot). Personnellement, j'ai opté pour ces toutes petites aiguilles et je les adore ! En revanche le câble n'est pas interchangeable sur ces modèles. Pour finir, le diamètre des aiguilles, exprimé en millimètres, dépendra du fil choisi (voir 1/).


Les différents types d'aiguilles. De gauche à droite : aiguilles droites 8 mm, aiguilles circulaire 23 cm, crochet, anneaux marqueurs, aiguilles droites 4.5 mm, aiguilles circulaires avec câble interchangeable et aiguille à laine.

3/ Par quel modèle commencer ?


Par exemple, je pense qu'il est facile de commencer par une écharpe. Mais avant de se lancer, revenons sur cette histoire d'échantillon… A priori, on aurait envie de sauter cette étape qui parait un peu rebutante tant on a hâte de commencer. Mais pour mener à bien un projet et que sa taille finale corresponde à la taille prévue par le modèle, c'est l'étape indispensable ! Mais au fait, en quoi consiste-t-elle et pourquoi est-elle si importante ?


Un échantillon est un morceau de tricot dans lequel il faudra compter le nombre de mailles et de rangs obtenus dans un carré de 10 cm par 10 cm, après l'avoir "bloqué" (c'est à dire après l'avoir lavé dans un bain d'eau froide à tiède avec un peu de lessive puis séché à plat avec des peignes ou épingles de blocage). Quand vous choisissez un modèle, il est pensé pour un fil en particulier (épaisseur), associé aux aiguilles correspondant à sa taille. On vous dira par exemple : "échantillon (10 x 10 cm) : 24 mailles x 34 rangs avec les aiguilles 3.75 mm". Mais chaque personne a sa propre "tension" en tricot : on peut avoir tendance à tricoter un peu lâche, ou trop serré. Par conséquent, la taille de l'échantillon peut varier d'une personne à une autre et le projet final pourrait ne pas avoir les dimensions prévues. Ainsi, si l'échantillon tricoté ne correspond pas à celui donné dans le modèle, il faut changer de taille d'aiguilles : par exemple, si on tricote trop serré (on a donc obtenu plus de mailles et de rangs dans le carré de 10x10 cm), on choisira une taille d'aiguilles supérieure. Ainsi, le projet final sera à la bonne taille ! Donc même si cette étape peut paraître fastidieuse (car il faut bloquer l'échantillon et cela prend un peu de temps), elle est très importante. C'est également le cas si vous souhaitez créer votre propre modèle : pour une écharpe de largeur 30 cm par exemple, vous devez savoir combien de mailles monter pour obtenir 30 cm et combien de rangs réaliser pour obtenir la longueur désirée de l'écharpe.



Exemple d'échantillon, tricoté en fil double (100% mérinos et fil mohair).

Pour une écharpe il n'est donc pas nécessaire d'acheter un modèle. Vous pouvez décider de la créer vous-même de A à Z, en prenant le temps de faire un échantillon afin de prévoir les dimensions.


4/ Du fil, des aiguilles...et c'est tout ?


Pas tout à fait. Il est très utile de posséder une aiguille à laine pour les éventuelles coutures, une paire de ciseaux, des anneaux marqueurs pour tricoter en rond, et une règle pour mesurer votre échantillon. Si vous avez des crochets, ils sont également très utiles en tricot, par exemple pour réparer une erreur ou bien pour relever des mailles sur une encolure.


Et voilà, maintenant, vous pouvez vous lancer !


Mes livres source d'inspiration et mes premiers tutos sont à venir prochainement !


Bonne chance à vous :)



bottom of page